Comprendre le plan de récolement

Le plan de récolement, également nommé dossier des ouvrages exécutés (DOE), est un document essentiel pour les professionnels du bâtiment et des travaux publics.

Il permet de disposer d’une référence précise sur l’état réel des installations à la fin d’un chantier. Dans cet article, nous abordons les différentes étapes et la procédure pour élaborer un plan de récolement adapté aux besoins du projet.

Qu’est-ce qu’un plan de récolement ?

Un plan de récolement est un ensemble de documents graphiques et écrits qui présentent les caractéristiques techniques d’une construction et de ses équipements après la réalisation des travaux.

Il représente une base de données fiable et précise sur la configuration des différents réseaux, infrastructures et équipements concernés par le projet. Ce document est obligatoire en France, notamment dans le cadre de projets de génie civil et de constructions publiques ou privées.

Il sert non seulement lors de la phase de réception des travaux mais aussi tout au long de la vie du bâtiment comme référence pour la maintenance, l’exploitation, les futurs aménagements et éventuellement sa démolition.

Pourquoi élaborer un plan de récolement ?

Dans la pratique, le plan de récolement présente plusieurs utilités :

  • Il garantit l’exactitude des informations relatives à l’implantation des ouvrages et installations, assurant ainsi une meilleure qualité des travaux et un suivi optimal pour la maintenance.
  • Il permet aux différents intervenants d’un chantier de communiquer efficacement à propos de l’état réel des infrastructures et du respect des règles et normes en vigueur.
  • Il facilite la mise en œuvre de futurs projets sur le site concerné en fournissant des données précises et actualisées sur les installations existantes.

le plan de récolement

Les étapes clés pour élaborer un plan de récolement

L’élaboration d’un plan de récolement s’organise en plusieurs étapes :

Préparation et collecte des informations

La première étape consiste à rassembler toutes les informations nécessaires pour établir un état des lieux précis et complet des installations concernées par le projet.

Article qui pourrait vous plaire :  Accrocher un tableau à la maison, les meilleures solutions

La phase de préparation inclut notamment la collecte des plans et schémas initiaux tels que les plans d’exécution et les plans de terrassement, qui serviront de base au plan de récolement.

Elle implique également le recensement des modifications effectuées pendant les travaux pour les intégrer dans le plan de récolement final, ainsi que la vérification de la cohérence et de l’exactitude des informations contenues dans les plans et les documents associés.

Relevés sur le terrain

Après avoir procédé à la collecte des informations préliminaires, la prochaine étape consiste à effectuer des relevés sur le terrain afin de vérifier la conformité des installations et leur positionnement. Cette opération doit être menée de manière rigoureuse et méthodique pour garantir l’exactitude des données recueillies.

Mise à jour des plans et élaboration du plan de récolement

Avec les informations collectées lors des deux premières étapes, il est ensuite possible de procéder à la mise à jour des plans initiaux en intégrant les modifications constatées sur le terrain.

Le plan de récolement prend alors forme avec une représentation graphique et un descriptif technique précis et actualisé des installations concernées. Il peut s’agir aussi bien d’un plan papier que d’un document numérique sous laforme d’un fichier informatique (format CAO).

Validation du plan de récolement par les intervenants

Enfin, une fois que le plan de récolement est finalisé, il doit être soumis à l’approbation de tous les intervenants concernés (maître d’ouvrage, maître d’œuvre, entreprises réalisant les travaux…). Cette validation permet de vérifier la cohérence et l’exhaustivité des informations contenues dans le document et d’éviter ainsi tout litige ultérieur.

validation du plan de récolement

La procédure pour élaborer un plan de récolement

Parmi les principales recommandations pour réussir son plan de récolement, on notera :

Article qui pourrait vous plaire :  Rénovation de vieux parquet, les techniques les plus utilisées

Réaliser des contrôles réguliers durant les travaux

Pour faciliter l’élaboration du plan de récolement, il est conseillé d’effectuer des contrôles réguliers durant les travaux afin d’identifier les éventuelles anomalies et modifications apportées par rapport au projet initial. Cette démarche permet également de gagner du temps lors de la phase de finalisation du plan de récolement.

Utiliser des outils adaptés

L’usage d’outils appropriés pour collecter, traiter, analyser et représenter les données relatives aux installations concernées est essentiel pour assurer la qualité et la précision du plan de récolection. Parmi ces outils, on retrouve notamment :

  • Les appareils de mesure (télémètres, niveau laser…) et les logiciels de modélisation (CAO) pour réaliser les schémas, plans et coupes des ouvrages.
  • Les systèmes d’information géographique (SIG) pour gérer, manipuler et analyser les données spatiales issues des relevés sur le terrain.
  • Les applications de gestion de chantier qui permettent de centraliser toutes les informations du projet et de suivre en temps réel leur évolution.

Respecter les normes et règles de bonne pratique

Dans le domaine de la construction, le respect des normes et des règles de bonne pratique est primordial pour garantir la sécurité et la pérennité des ouvrages réalisés.

Il est donc important de veiller à la conformité des plans de récolement avec les exigences légales et techniques en vigueur lors de leur élaboration. En somme, le plan de récolement est un document essentiel pour assurer la qualité, la sécurité et la durabilité des ouvrages construits.

Son élaboration nécessite une méthodologie rigoureuse et l’usage d’outils adaptés pour garantir la fiabilité et l’exhaustivité des informations collectées. Ainsi, les différents intervenants du chantier disposent d’une base de données précise et actualisée pour mieux gérer et exploiter leurs installations.